La collection de tapisseries de la co-cathédrale Saint-Jean est un don du grand maître aragonais Ramon Perellos y Roccaful à l’église lors de son élection en 1697. Les statuts de l’Ordre prévoyaient que les grands maîtres nouvellement élus devaient faire un don à l’église conventuelle de l’Ordre. Ces tapisseries constituent la plus grande série complète au monde et comprennent vingt-neuf pièces commandées au tisserand Judocus de Vos de Bruxelles. La collection est arrivée à Malte en 1702.

Ces tapisseries dépeignent le triomphe de l’Eucharistie ainsi que des scènes de la vie du Christ. Les dessins des tapisseries consacrées à l’Eucharistie sont inspirés d’esquisses initialement réalisées par l’artiste flamand Peter Paul Rubens pour l’infante Isabelle d’Espagne. Les scènes dépeignant la vie du Christ sont inspirées d’autres chefs-d’œuvre de Rubens et Poussin. Quatorze panneaux représentent la Vierge Marie, le Christ-Sauveur et les apôtres, avec également un portrait en pied du grand maître Perellos. Les tapisseries étaient destinées à être accrochées à la corniche longeant la nef de l’église lors d’occasions importantes comme la fête de Saint Jean-Baptiste. Ces tapisseries ont été entièrement tissées à partir de fils de laine et de soie de la plus grande qualité et mesurent six mètres de haut. Leurs grandes dimensions et le caractère exubérant de leurs représentations font de cette collection l’une des interprétations les plus spectaculaires de l’art baroque, et constituaient un ornement tout à fait éblouissant pour l’église. Cette collection de tapisseries est l’un des dons les plus exceptionnels reçus par l’église. Elles étaient l’expression de la suprématie de l’Église catholique et de la munificence du grand maître et de l’Ordre.

Ces tapisseries ne sont pas exposées.